Bienvenue !

Comme Teach Up, ce site est interactif. Relevez les 7 défis cachés derrière la couleur jaune pour gagner une belle surprise ?

Bravo !

Vous avancez bien, continuez ainsi et votre poussin deviendra grand. La surprise se rapproche...

Félicitations !

Vous avez relevé avec brio vos 7 défis !

Pour vous remercier de votre investissement sur le site, nous vous offrons 1 mois d’abonnement en utilisant le code I-LOVE-TEACHUP lors de votre première commande.

Échangez avec un membre de notre équipe pour profiter de votre cadeau ?

J'utilise mon cadeau

Teach Up is…

Explication

For those who already have an L(C)MS platform, the Extension subscription allows Teach Up to be used as a super-powerful SaaS authoring tool. And for those who don’t already have a platform for managing their training offering, or want to change platform, the all-in-one Platform subscription is right up their street!

Teach Up est...

Explication

Pour ceux qui ont déjà une plateforme L(C)MS, l’abonnement Extension permet d’utiliser Teach Up en tant qu’outil auteur super puissant, en SAAS. Et pour ceux qui n’ont pas encore de plateforme pour piloter leur offre de formation ou qui veulent en changer, l’abonnement Platform tout-en-un est fait pour eux !

What is the name of the Teach Up component that personalises the content of each training session for learners?

Explication

Thanks to built-in Artificial Intelligence, each interaction with the screen is analysed and educational algorithms build and tailor the learning experience in real time. This is known as: Adaptive Learning.

Comment s’appelle la composante de Teach Up qui permet de personnaliser le contenu de chaque formation aux apprenants ?

Explication

Grâce à une Intelligence Artificielle intégrée, chaque interaction avec l’écran est analysée et des algorithmes pédagogiques construisent et adaptent l’expérience d’apprentissage en temps réel. On appelle cela : Adaptive Learning.

hello

Comment adopter le podcast en formation ?

austin-distel-VCFxt2yT1eQ-unsplash

Le podcast : un format audio tendance

Il s‘agit d’un contenu audio numérique que l’on peut écouter n’importe où, n’importe quand, en le téléchargeant ou en le consommant directement depuis une plateforme d’écoute en ligne, comme Spotify, Deezer ou encore Apple Podcast. Ces catalogues en ligne permettent d’offrir une sélection de contenus pertinents, quels que soit la thématique ou les centres d’intérêts du futur auditeur.

L’audio : un usage en pleine expansion

L’audio s’invite de plus en plus dans nos vies quotidiennes et prend de nombreuses formes. Podcasts (émissions quotidiennes, radio…), audiobook (histoires racontées), commande vocale (assistants comme Siri ou Alexa), messages et enregistrements vocaux (Whats App) : impossible de passer à côté !

Le podcast : un phénomène mondial

Avec un nombre d’auditeurs qui double chaque année depuis 2018 : le podcast est le média qui connaît le plus fort taux de croissance.

Le podcast en quelques chiffres, c’est :

7 millions de Français qui écoutent chaque jour un podcast. Des auditeurs qui développent ainsi déjà cet usage au quotidien et sont habitués à ce mode d’apprentissage.

81 % de taux d’écoute. Le podcast est le média qui possède le plus fort taux de complétion aujourd’hui. En effet, plus de 8 podcasts sur 10 sont intégralement écoutés !

74 % des auditeurs de podcast déclarent en écouter pour apprendre de nouvelles choses. Le podcast est donc un média qui a été naturellement défini par ses utilisateurs comme un outil de formation.

87 % des auditeurs apprécient particulièrement de pouvoir faire autre chose en même temps (ménage, voiture, sport…). Ce format d’écoute est intéressant, car il permet d’alléger l’effort d’apprentissage en reprenant des tâches mécaniques du quotidien. Une fois le cerveau habitué, il est ainsi de plus en plus facile d’intégrer le podcast dans ses routines de la journée.

Quel intérêt en formation ?

Alors pourquoi le podcast est un format si avantageux pour ses utilisateurs ?

1.    Favoriser l’attention et l’ancrage

Selon certains principes de neurosciences, c’est en stimulant tous les sens que l’on peut développer une attention et une concentration maximale chez son apprenant ! C’est notamment le cas des salles de formation où l’on stimule à la fois l’ouïe et la vue, mais aussi celui de médias très populaires comme la vidéo !

Si solliciter tous les sens favorise la concentration, la mobilisation d’un seul sens comme l’ouïe peut aussi déclencher une autre forme d’engagement chez le participant. En effet, concentrer tous ses ressentis sur un de ses sens permet de sécréter des hormones du plaisir et de créer de l’enthousiasme à l’idée de développer ou d’apprendre un nouveau concept.

Par exemple, vous souhaitez former vos apprenants sur une certification dans le bio ?
Guidez-les dès les premiers écrans de votre formation digitale en introduisant vos contenus avec votre voix ! Vous pouvez également vous assurer qu’ils ont bien mémorisé les concepts clés en enregistrant un court audio de 2 minutes en guise de synthèse à la fin d’une partie. Avec l’audio, vous avez un large choix devant vous !

2.    Libérer ses mains

Ne faire qu’écouter, c’est aussi pouvoir se permettre de faire autre chose à côté. Même si cela peut paraître compliqué en formation : c’est en laissant vos apprenants se former comme ils le souhaitent dans le rythme de leurs quotidiens que vous leur permettrez d’apprendre mieux !

Pensez à utiliser le podcast en formation pour apporter de la légèreté et de la curiosité aux parcours des apprenants, en proposant par exemple à chacun de pouvoir réaliser d’autres tâches de fond de manière informelle, afin qu’ils puissent tous se former selon leur quotidien.

3.    Faciliter la création, le test et la mise à jour de ses contenus pour les formateurs

Créer du contenu audio, c’est aussi gagner du temps ! L’audio est un des formats les plus faciles à créer puisque la seule ressource nécessaire pour démarrer est votre propre voix. Une fois votre audio créé, sa facilité de diffusion (via un lien ou un mail) vous permet de tester le format, de recueillir des feedbacks facilement et d’y apporter les modifications nécessaires. Ce format sera également très facile à mettre à jour si besoin, puisqu’il s’agira simplement de réenregistrer votre voix.

Si vous n’êtes pas encore complétement convaincu par le podcast, sachez que 83 % des Français déclarent aujourd’hui vouloir apprendre par d’autres moyens que par écran interposé. Le podcast est donc une bonne solution pour répondre aux futurs problématiques des apprenants de demain !

Se lancer dans la production de son podcast

Vous avez envie de vous lancer mais vous ne savez pas par où commencer ?
Margaux François, COO chez Teach Up et créatrice du podcast Learn & Grow vous partage sa boîte à outils et ses conseils pour commencer sereinement !

Préparer le contenu

Définir les messages clés

Un contenu de podcast, de la même façon qu’un module e-learning se structure en amont. Pensez donc à définir 1 à 2 messages clés forts que vous devrez faire apparaître dans votre contenu. Cela vous paraît dense ? Il devient possible avec ce format de séparer les concepts pour créer des épisodes de podcast courts et impactants (20 min) !
Par exemple : créer une série de 3 contenus audio qui se suivent.

Une fois, les objectifs et messages clés identifiés, listez les contenus de fond afin d’établir un premier squelette. Cette ébauche sera le support de votre discours et vous permettra de le rédiger plus facilement ensuite.

Rédiger son discours

N’ayez pas peur de vous contraindre en écrivant votre prise de parole ! Quand on crée un podcast, il est souvent nécessaire de rédiger son discours mots pour mots. En effet, si vous n’êtes pas encore très familier de ce format d’apprentissage, votre texte rédigé vous permettra d’être plus à l’aise lors des enregistrements et de prendre de la liberté exclusivement quand vous en ressentirez l’envie. Cela sera également un véritable avantage lors du montage, quand vous devrez faire en sorte d’éliminer les bruits parasites sur la bande ou de camoufler les cafouillages et les erreurs de diction !

Pensez également à insuffler un fil narratif à votre intervention : la forme compte aussi lorsque l’on enregistre sa voix ! Une pointe d’humour, quelques jolies références ou l’intervention d’un expert sont autant d’astuces qui vous permettront de composer un contenu agréable qui enthousiasmera vos participants.

S’entraîner avant l’enregistrement

Enfin, lorsque votre discours est rédigé et que vous êtes prêts à enregistrer votre podcast : prenez le temps de vous entraîner une fois sans lancer l’enregistrement. Il y a souvent une très grosse différence entre le langage rédactionnel et le langage parlé. Certaines de vos phrases semblent moins naturelles à prononcer, certaines expressions choisies ne sont pas faciles à partager à l’oral ? Cette étape vous permettra de réadapter votre texte pour le rendre plus agile et plus dynamique !

Se lancer

Vous pouvez ensuite vous lancer dans l’enregistrement de votre podcast : un enregistrement en une fois pour un montage facilité, ou plusieurs prises pour varier les intonations et éviter les bégaiements. Si vous souhaitez réaliser votre enregistrement en une seule prise, pensez à marquer une pause lorsque vous butez sur un mot pour pouvoir le re prononcer ensuite et reprendre votre phrase. Vous n’aurez plus qu’à effacer ces petits couacs au montage.

Une fois, votre podcast monté, il ne vous restera plus qu’à le tester sur votre entourage pour recueillir les premiers avis et pouvoir faire des modifications si nécessaires. Assurez-vous d’avoir bien fait passer votre message clé à travers vos tests : il est impératif d’être impactant et clair sur un format podcast.

Quelques petits conseils pour travailler sa voix avant de se lancer

Vous l’aurez sans doute remarqué, les chroniqueurs de radio ont souvent une voix envoûtante et spontanée ! Il est facile de les écouter et de s’intéresser à ce que chacun dit. Pourtant, leur texte est travaillé et rédigé de bout en bout. Alors quel est leur secret ?

Prendre son temps
Attention à votre rythme : nous parlons tous naturellement vite, il faut donc apprendre à poser sa voix et à diminuer son rythme.

S’autoriser des silences
Prenez également le temps de reprendre votre souffle et de laisser le temps à chacun de s’approprier les informations que vous partagez. C’est aussi par le silence que vous créerez du rythme et de l’attente pour garder l’engagement de vos auditeurs au maximum.

Respirer
Comme en chant, pensez à respirer ! Le débit continue de parole est parfois épuisant à écouter. En respirant, vous créerez une dynamique naturelle, beaucoup plus agréable à comprendre et à recevoir pour votre audience.

Boire de l’eau
L’eau calme le stress et va aussi vous permettre de réguler votre souffle et d’éviter les bruits de bouche !

Sourire
Une fois que vous vous êtes lancés, n’hésitez pas à sourire, car oui, le sourire s’entend ! Il change le ton de votre voix et véhicule de bonnes émotions : votre voix sera forcément plus agréable à écouter.

Produire son podcast : choisir le « fait-maison » ou externaliser

Votre choix peut être motivé par de nombreux critères : l’enjeu de cette formation, le budget accordé aux projets, l’envie ou l’engagement que vous souhaitez y mettre, le temps dont vous disposez…

podcast visel article

La production « fait-maison » : quelques conseils pour s’équiper

Il faut assez peu de choses pour pouvoir réaliser son premier podcast !

  • Un micro : le dictaphone de votre smartphone peut tout à fait vous accompagner dans vos débuts ! Si vous projetez de créer plusieurs épisodes de podcast et que vous souhaitez investir, le micro Bird UM1 ou le Blue Yeti de Thomann ont notre préférence.
  • Un logiciel de montage : vous pouvez dans un premier vous lancer grâce à des outils gratuits que l’on trouve facilement sur le web. Parmi ceux-là : Audacity ou GarageBand sur les Mac. Si vous souhaitez réaliser beaucoup d’interviews, vous pouvez miser sur l’outil payant Zencastr.
  • Des outils complémentaires pour peaufiner vos productions : la plateforme Uppbeat (une bibliothèque de sons libres de droit), Ausha (la plateforme de diffusion) ou encore Teach Up pour créer et diffuser des formations digitales immersives.

Sous-traiter sa production

Si vous souhaitez passer par un externe pour réaliser vos premiers podcasts, pensez à mobiliser d’abord votre réseau : c’est souvent en parlant autour de soi que l’on trouve le bon partenaire. Soyez à l’affût des recommandations, ce sera beaucoup plus simple pour vous lancer.

Si vous n’avez pas de recommandations particulières par votre réseau, il faut que vous fassiez la démarche de chercher un prestataire par vous-même :

  • Choisir un indépendant pour travailler en proximité avec Malt, une plateforme française qui met en avant des profils freelances pour vous aider lors de missions ponctuelles.
  • Choisir une entreprise spécialisée pour aller plus loin. À ce titre, le cabinet de conseil Very Upaccompagne tous ses clients sur des projets de formation sur-mesure afin de produire du contenu innovant et créatif.

N’ayez pas peur de vous lancer, le podcast s’invite et s’installe dans vos formations dans la durée !

Retrouvez le webinaire de Margaux sur « Le podcast en formation » en remplissant ce rapide questionnaire :


Plus de Blog

Quizz 1 Copy

Envie d’essayer ?

Rejoignez nos clients qui réinventent la formation en créant facilement des expériences personnalisées sur Teach Up.